lundi 21 avril 2008

Grève - Sea shore

La plage du Prado
The Prado beach

Photo prise le 19/04/2008

14 commentaires:

claude a dit…

Tiens, je piquerais bien une tête, soit pour me réveiller ou pour m'y noyer pour pouvoir dormir longtemps. T'es comme moi, tu ne dors pas, il est 5 heures du mat et presque une nuit blanche si je n'arrive pas à redormir un peu.

Olivier a dit…

c'est marrant, j'avais bien aimé le Daniel Picouly de ces debuts, beaucoup moins ces derniers romans..
cette photo, donne envie de s'arreter et de mettre juste les pieds dans l'eau, j'aime beaucoup

Bergson a dit…

C'est la vague de la plage du prado.

L'eau est à combien?

J'arrive la semaine prochaine plus à l'est!

lyliane a dit…

Il parait qu'il pleuvait sur la côte? mais le soleil s'est montré afin que tu puisses faire cette belle photo.

Mathilde a dit…

Bonjour Alex,

Un petit tour à Marseille.. C'est exactement la même image que dans mon souvenir, la mer à cet endroit me semblait toujours argentée. Je ne peux pas dire que je m'y baignais.. (Arrivant de Corse) je dois avouer qu'il me fallut du temps avant de tremper le bout des orteils dans l'eau.

Encore du gris chez moi.. J’ai lu quelque part dans ton blog que tu étais consciente de ta chance de l’endroit où tu habitais.. Je crois que c’est vrai, quoique je ne suis pas certaine de croire tellement au « facteur » chance, je crois que l’on fait les choix qui nous conviennent également, même parfois inconsciemment…

Bonne journée à toi.

Daniel a dit…

Hier les portes, aujourd'hui les vagues...
Question sur les portes vue les prises de vues en contre plongées, ou les portes sont toutes petites ou la photographe est très grande ???...mdr...
Gros bisous et très bonne semaine.

Alex a dit…

Tatie
Une mauvaise nuit pour moi aussi...

Olivier
Je t'ai répondu sur Picouly chez toi

Lyliane
Il n'a plu que dimanche, pas samedi.

Bergson
L'eau devait être froide car il a fait mauvais vendredi et personne ne se baignait. Deux enfants avaient les pieds dans l'eau et certainement une pneumonie hier :)
On a eu un dimanche pourri si cela peut te consoler...
Aujourd'hui il fait très beau.

Mathilde
Je suis heureuse de te rappeler de bons souvenirs.

Daniel
Les portes sont petites car le mur n'est pas très haut, la photographe fait 1m66 et a du mal à plier les genoux pour se mettre bien en face...

nazzareno a dit…

Envie vient de mettre un pied dans ces eaux argentées pour essayer un frisson de froid!

Destitute Rebel a dit…

Beaches are one of the best places to be at, take off your shoes, and walk on the cool soft sand. Beautiful Picture.

alice a dit…

Je vais peut-être encore attendre un peu avant de me mouiller les pieds...Mais rien que l'idée du bruit et la vue de ces tons argentés fait du bien!

yoshi a dit…

Une photo qui me rappelle à quel point la mer a un effet hypnotique sur moi et qui me fait regretter de ne la voir que très rarement (entre la Meurthe-et-Moselle et la Haute- Savoie on ne peut pas dire que je sois servie)!

Delphinium a dit…

Vivre au bord de la mer... Je ne pourrai pas je crois. Même que j'aime la mer, que j'ai l'impression que chez toi il fait meilleur que chez moi, je crois que les montagnes me manqueraient trop. Alors j'admire ta photo, j'imagine le bruit des vagues, la mer qui avance et qui recule et puis je me dis que j'aime quand même mieux la montagne. On ne se refait pas, quand on est attaché à un endroit, on a bien de la peine à le quitter. Bises.

P.S. moi aussi, affreuse nuit la nuit dernière, alors je ne sais pas si c'est à cause de la pleine lune parce que je suis insomniaque tout le temps, mais voilà, je pense avoir dormi 3 heures. C'est pas beaucoup, alors ce matin, j'étais d'une humeur de chien. Ce soir, ça va un peu mieux mais toute cette pluie qui tombe, ce n'est pas pour nous remonter le moral.

Cergie a dit…

L'eau me fascine, elle joue avec la lumière merveilleusement à condition de savoir s'y prendre. C'est un peu comme faire des ricochets avec des petits galets. La lumière rebondit, elle éblouit, elle apporte de la magie.
Bravo, tu l'as ici capturée sans pour autant perdre une autre magicienne : la couleur...

Peter a dit…

J’ai mis un certain temps avant d’apprendre que « grève » (ne pas travailler) venait de la Place de Grève à Paris, sur le bord de la Seine. Une grève au bord de la Méditerranée est quand’ même bien plus sympa (je parle de plage, pas de la grève des grutiers) ! Ta photo est super-belle !